20 ans de l’album «Chill’em All»: une réédition vinyle et des spectacles pour DJ Champion

Il y a 20 ans, DJ Champion se présentait au public québécois dans tout son avant-gardisme avec l’album Chill’em All. Ce disque, considéré culte par de nombreux amateurs de musique électronique de sa génération, reprend sa place dans les bacs aujourd’hui en format vinyle réédité. Des concerts anniversaires sont aussi à l’horaire du DJ et de ses G-Strings en octobre et décembre à Québec et Montréal.

Les choses roulent pour Maxime Morin, alias DJ Champion, depuis quelque temps. L’artiste montréalais a tout d’abord récemment eu l’honneur de performer devant les quelque 100 000 personnes réunies pour admirer l’éclipse solaire historique au parc Jean-Drapeau le 8 avril dernier.

«C’est une fierté. C’était vraiment cool! Émotivement, sur le coup, j’ai moi-même été éclipsé par l’éclipse. Il y avait beaucoup de fébrilité, une petite inquiétude aussi par rapport à toute cette nouvelle perspective de la Terre et du Soleil. C’était un événement enveloppant et ma plus grosse job ever», raconte l’artiste visiblement toujours emballé. «J’ai eu besoin de parler aux gens avant de jouer, de lancer un “bonjour je vous aime!”»

C’est de l’amour, justement, que l’on ressent en présence de DJ Champion. Sur scène, il est le premier à « sauter partout » afin d’inciter les gens à se dérider. En personne, il fait sentir ceux qu’il rencontre comme de vieux amis et mise intensément sur la puissance du moment présent.

«Je suis là pour dire merci au monde, car ça fait 20 ans que je gagne ma vie avec ma musique. Avec le vinyle et aussi avec les shows», souligne l’artiste de 54 ans qui n’en revient toujours pas de pouvoir compter sur l’expertise du maître-éclairagiste Gabriel Pontbriand (directeur de création à Moment Factory) pour les trois spectacles à venir.

La sortie 20e anniversaire de Chill’em All veut aussi dire le bonheur de retrouver ses amis musiciens de la première heure; les G-Strings Barry Russell, Sébastien Blais-Montpetit, Stéphane Leclerc, Jean-Luc Huet et Fabienne Gilbert qui sont devenus, au fil de ces deux décennies, de véritables membres de sa famille.

Un album phénomène intemporel

À DJ Champion, les gens parlent encore fréquemment de cet album paru le 16 novembre 2004.

«Oui! Il y a un phénomène avec cet album-là. Les fans de cet album sont vraiment de grands fans. Les gens qui viennent me voir me disent que cet album leur a fait du bien ou qu’il a changé ou littéralement sauvé leur vie. C’est beau à entendre», poursuit l’artiste qui s’est toujours fait un devoir de garder la tête froide, même lorsqu’on souligne que son album a eu un impact dans la culture québécoise.

Champion n’hésite pas, cependant, à avouer que Chill’em All a changé sa vie à plusieurs niveaux. Refusé par plusieurs étiquettes de musique, cet opus lui a permis de s’affranchir, tout en lui faisant comprendre que l’erreur était un outil artistique.

«Tout le monde me disait non et trouvait que c’est inadéquat, alors que moi je trouvais cela bon. J’ai appris que je devais rester extrêmement critique en tant qu’artiste, et qu’une musique qui n’existe pas rendra toujours les gens inconfortables. Cet album est devenu intemporel, je le mixe encore avec des trucs plus modernes», dit-il.



20 ans de l’album «Chill’em All»: une réédition vinyle et des spectacles pour DJ Champion


Photo Martin Alarie

Ici, maintenant

Maxime Morin a combattu un cancer du sang en 2010. «La résistance, c’est ce qui m’a rendu malade. Ne résiste pas!», lâche-t-il, les yeux voilés.

L’artiste, qui a annoncé sur Facebook être complètement guéri en août 2015, révèle que cette épreuve l’aura forcé à être égocentrique et à laisser aller son sentiment de culpabilité.

«À ce moment-là, il y a quelque chose qui est devenu bien clair dans ma tête: f*ck toute! Je n’étais pas un chum, pas un fils, je n’étais personne, et surtout pas DJ Champion! Je devais être juste moi. Depuis, l’important est là, ici, maintenant», lance le bel électron libre.

DJ Champion parle avec enthousiasme du trio de concerts venant avec cette sortie anniversaire. Il les décrit comme de soirées qui seront remplies de surprises et qui se dévoileront tout en gradation tel un climax musical, lumineux et énergique vécu dans le plus beau de l’ici, maintenant.

DJ Champion et les G-Strings seront en spectacle à l’Impérial Bell de Québec le 11 octobre 2024, ainsi que le 19 octobre et le 5 décembre au MTELUS de Montréal.



20 ans de l’album «Chill’em All»: une réédition vinyle et des spectacles pour DJ Champion


Photo Martin Alarie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
  • Votre panier est vide.
Retour en haut