Frappée par le cancer, affaiblie et seule : la star française Françoise Hardy connaît une fin de vie difficile

Celle qui a fait sensation au début des années 1960 avec la chanson Tous les garçons et les filles de mon âge a connu une belle et longue carrière qui s’est étendue sur près de 60 ans. Avec une trentaine d’albums à son actif, Françoise Hardy a su traverser les frontières avec ses titres mélancoliques qu’elle affectionnait particulièrement. Malheureusement, la chanteuse française, aujourd’hui âgée de 79 ans, a dû s’arrêter de chanter en raison d’un deuxième cancer qui lui empoisonne la vie au point de demander l’aide médicale à mourir. C’est ce que révèle une nouvelle biographie.

Amoureuse de la musique depuis son tout jeune âge, Françoise Hardy, que l’on qualifiait, dès ses premières apparitions, de belle et élégante, a vite fait de se faire remarquer. En 1962, à seulement 18 ans, elle connaît un succès international avec son 45 tours Tous les garçons et les filles de mon âge, qui s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires. Rapidement, elle devient une star faisant la une de Paris Match.



Françoise Hardy


Photo fournie par Casa Éditions

C’est dans un magnifique livre grand format abondamment illustré, signé Christian Eudeline, que l’on découvre la vie de l’autrice-compositrice-interprète. Née en 1944, elle grandit dans un modeste appartement parisien de deux pièces avec sa sœur et sa mère célibataire. Elle ne voit pas son père, qui oublie souvent de payer une pension alimentaire même s’il est issu d’une famille aisée. 

La jeune Françoise est traumatisée par sa grand-mère maternelle chez qui elle passe ses week-ends et qui lui inflige de mauvais traitements physiques. Triste et solitaire, elle se réfugie dans les livres et la musique qu’elle écoute à la radio. Elle n’hésite pas à acheter des disques avec son argent de poche et reçoit une guitare à 16 ans en guise de cadeau pour la réussite de ses études. Rapidement, elle trouve le moyen de se faire auditionner et signe un premier contrat à 17 ans avec les disques Vogue.

Une carrière prolifique

Plutôt discrète de nature, l’égérie des yéyés met fin à l’idée de se produire en tournée. Elle préfère enregistrer des albums en studio et apparaît à des émissions de télé, ce qui ne l’empêche pas d’obtenir des prix et de vendre ses disques partout en France, au Québec et ailleurs dans le monde.

Françoise Hardy choisit des chansons nostalgiques qui reflètent ses angoisses et son anxiété sur la vie en général, mais également sur les relations amoureuses. Elle devient une icône de la mode pour ses choix vestimentaires et fait même de l’ombre à Brigitte Bardot.

La chanteuse joue aussi dans des films français et écrit des livres, dont une autobiographie, des essais, des romans et des livres sur l’astrologie. Elle écrit notamment sur la lutte contre la maladie, la société et la vieillesse.

Le mal de vivre

« Je suis dans un état de souffrance vraiment cauchemardesque la plupart du temps », a lancé, à plus d’une reprise, la chanteuse atteinte d’un cancer du larynx, allant jusqu’à interpeller le président français en 2021 pour obtenir le droit à l’euthanasie, ce qu’elle n’a pas encore obtenu. 

« À partir d’un certain moment où il y a beaucoup trop de souffrances et où il n’y a aucun espoir, il faut abréger les souffrances », a-t-elle confié. 

C’est que ses traitements de radiothérapie l’ont rendue sourde d’une oreille en plus de lui brûler les glandes salivaires, l’empêchant de s’alimenter seule. Avec l’aide d’une soignante, elle met plusieurs heures à se nourrir, ce qui l’a beaucoup amaigrie. 

« Les 45 radiothérapies que l’on m’a envoyées de gauche à droite du bas de la tête et les 10 autres de haut en bas ont détruit ce qui me permet d’irriguer la bouche, la gorge, le nez, les oreilles et les yeux », a affirmé la chanteuse qui vit aussi des détresses respiratoires. 

Rappelons que le combat contre la maladie de Françoise Hardy ne remonte pas à hier. Elle s’est d’abord battue contre un premier cancer du système lymphatique l’obligeant à subir des traitements de plus en plus lourds. 

Françoise Hardy, affaiblie, vit seule et ne sort plus, ayant perdu le goût de vivre. Elle est très près de son fils Thomas Dutronc, devenu aussi chanteur et musicien. Lui qui, une fois adulte, a collaboré avec elle dans sa carrière est devenu sa fierté et sa raison de vivre. Elle est demeurée proche de son ancien mari Jacques Dutronc, le père de son fils.  

Mérites

Françoise Hardy a obtenu plusieurs prix au fil des ans. 

  • En mars 2005, son album Tant de belles choses devient certifié disque d’or et elle est nommée artiste interprète féminine de l’année aux 20e Victoires de la musique.
  • En 2006, elle reçoit la Grande Médaille de la chanson française, décernée par l’Académie française. 
  • En 1982, elle gagne le prix Diamant de la chanson française pour l’album Quelqu’un qui s’en va.
  • Elle figure dans le palmarès du Rolling Stone comme meilleure chanteuse française de tous les temps.
  • Quant à l’auteur, Christian Eudeline est journaliste et auteur de plusieurs biographies, dont celles sur Vanessa Paradis, Johnny Hallyday, Indochine et U2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
  • Votre panier est vide.
Retour en haut