Ian Kelly lance deux nouveaux albums simultanément

Ian Kelly vient tout juste de faire paraître non pas un, mais deux nouveaux albums. Quinze ans après l’opus Speak Your Mind qui nous l’a fait connaître, l’auteur-compositeur-interprète lance son premier album complet en français Les nuages, ainsi que Speak Your Mind Revisited, une version orchestrale de son album certifié disque or en 2008.  

Ian Kelly ne chôme pas: en plus d’élever quatre enfants de 18, 15, 8 et 5 ans, le musicien autodidacte compose, produit et réalise les œuvres de divers artistes dans son studio, s’occupe du Festival Superfolk Morin-Heights qu’il a fondé il y a 7 ans et possède sa propre étiquette : Sunset Hill Music.

Ses deux nouveaux albums sont nés dans cet esprit de communauté qui ne quitte plus l’artiste de 44 ans depuis qu’il a quitté la ville pour s’installer à Morin-Heights en 2009. 

Il faut dire que les environs de cette municipalité des Laurentides sont reconnus pour être le repère de plusieurs chanteurs, producteurs et musiciens qui s’abreuvent du calme de la nature environnante pour créer et se ressourcer, tout en s’impliquant dans leur communauté.  

Rencontres humaines

Ian Kelly l’avoue: pour lui, la musique est le plus beau des prétextes pour créer et vivre des rencontres humaines. «C’est à connecter que la musique sert», dit le chanteur qui a pris du temps à réaliser que son bonheur ne se trouvait pas sur scène. 

«J’aime aller voir les gens, bien sûr, mais avec une gang. Être seul sur scène me créait de l’anxiété. Cela m’a pris 20 ans à découvrir cela. J’aime l’échange avec les gens, mais la pression de vendre des billets, de faire la promo, tout cela était difficile», confie-t-il.   

Il y a deux ans, il a repris ses chansons en version orchestrale en compagnie d’une dizaine de musiciens le temps de quelques représentations dans l’église du Gesù, à Montréal. Il a ensuite eu envie d’un projet qui lui permettrait de retravailler avec tout ce beau monde. Le 15e anniversaire de son album Speak Your Mind lui est apparu comme la parfaite excuse. 

«Ça me tentait de le faire et je pense que cela doit dicter ce qu’on fait en musique. Tout est parti du plaisir de travailler avec eux. Je leur ai donné carte blanche et j’avais confiance car ces gens qui m’entourent élèvent ce que j’avais déjà fait. Et puis, faire quelque chose qu’on aime ensemble, que peux-tu demander de mieux?», dit le fier papa de Mahika, 18 ans, qui chante avec lui sur l’album. 

Prêt pour le français

Quant à son premier album officiel en français (il y a eu des simples et des EP auparavant), Ian Kelly affirme qu’il était prêt pour cela. 

«Je pense avoir trouvé mon son en français. Je me sentais créatif. J’avais le goût de me surprendre moi-même, de me dépasser», explique celui qui propose 11 pièces dans la langue de Molière, dont les deux premiers extraits qui avaient déjà été dévoilés au public Les entêté.e.s et Vie en vidéo.

«J’aime beaucoup la définition du succès qui dit qu’il se trouve dans l’expérience humaine plus que dans la chanson même», poursuit l’artiste fier de ses choix de vie des dernières années. 

«J’ai arrêté de boire depuis 20 ans, j’ai trouvé un certain équilibre avec ma femme et mes enfants. J’ai une qualité de vie qui ne repose pas que sur ma musique, ce qui me permet de faire la musique que je veux faire.»

-Les albums Les nuages et Speak Your Mind Revisited de Ian Kelly se trouvent sur les plateformes.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
  • Votre panier est vide.
Retour en haut